Artiste : ,
Titre : Je te ferai du mal
Genre : Rnb
Année : 2018
Langue : Français
Infos : N/A



♫ ♪ Télécharge vite "Je te ferai du mal" ♪ ♫

Clique sur une des plateformes de téléchargement disponible ci-dessous.





♫ ♪ Paroles ♪ ♫

[1ER COUPLET]
Au début
J’te vendrai du rêve
Au départ, je pensais qu’ça allait durer mais j’suis à bout, de l’amour j’en ai plus
Viens soigner toutes mes plaies
De l’espoir j’en ai plein.
M’en veux pas s’il te plaît
Mon cœur est noir j’t’en supplie Pardonne-moi j’sors du block
J’suis ce black dur à combler
Tu vaux plus que ça
J’étais dur et t’étais grave douce mais qui va m’adoucir ?
C’était toi ou rien donc je finirai tout seul
Qui me guidera car c’est vrai j’lui avais promis que jamais j’la quitterai mais j’peux plus lui garantir
Lui garantir cette vie de rêve...
Pourtant j’me suis porté garant.

[REFRAIN]
Aïe Aïe
Je te ferai du mal
Aïe aïe
Au début j’te vendrai du rêve.
J’abuserai de ton sourire
Ce que j’te cache tu le sauras, ça s’ra trop tard pour dire sorry.

[2E COUPLET]
J’étais le vrai, le seul, l’unique, ton premier amant
Mais retiens que l’homme n’oublie pas son premier amour
Celle qui assume ton humeur, elle n’en a pas marre
Celle qui a défié la mort pour venir te voir
Celle qui t’a tendu la main quand t’étais dans la mierda ..
Celle qui te dira toujours « mi amor »
Et j’avoue, j’avoue qu’j’avais aucun regret mais plus j’avance
Et plus je vois qu’la vie est dure, qu’la vie sans toi baby c’est la re-gue
C’est compliqué tout ça (tout ça) et j’men mords les doigts
J’essayais de l’oublier certes avec toi
Je croyais en notre binôme à Copacabana comme Zepek et Béné mais sombre est le bilan
Comme Zepek et Béné mais sombre est le bilan

[REFRAIN] X2
Aïe Aïe
Je te ferai du mal
Aïe aïe
Au début j’te vendrai du rêve.
J’abuserai de ton sourire
Ce que j’te cache tu le sauras, ça s’ra trop tard pour dire sorry.

[3E COUPLET]
Au début j’te vendrai du rêve
Au final j’te ferai du mal
Au début j’te promets j’y croyais babe
Au début je te vendrai du rêve,
Au début je pensais qu’ça allait durer (mais)
Au début je n’voyais pas de fin (non)
Au début j’voulais relever tous les défis (moi)
Au début j’admirai tes coups de reins, synchro comme le Kuduro.
À la fin, ton cœur ça t’coûtera.
Au début on se plaît, on prenait toute la ce-pla
Aujourd’hui, sur la route on se perd, on se plaint
Au début..








Carazik.com

GRATUIT
VOIR